Top

Comment réussir un entretien d’embauche ?

Vous êtes à la recherche d’un emploi ?

Dans ce cadre, vous avez rendez-vous avec un recruteur ? Il est de votre intérêt de savoir ce qui est important pour convaincre votre éventuel futur employeur de vous embaucher.

La plupart des employeurs ou des responsables de ressources humaines vous diront qu’ils choisissent la personne qu’ils vont engager en fonction essentiellement de deux critères, à savoir la compétence professionnelle et l’expérience.

Ce n’est évidemment pas entièrement faux puisqu’on ne recrute pas un coiffeur pour un poste de chercheur en physique nucléaire, ni une personne qui n’a jamais été entraineur pour une diriger une équipe de première division.

Cela étant, et pour autant que vous ayez le minimum des qualités requises, ce qui vous fera engager n’est pas le fait d’avoir un plus beau C.V que d’autres mais bien simplement le degré de sympathie et de confiance que vous inspirerez à la personne qui vous fait passer l’entretien.

Le mécanisme est relativement inconscient car il est évidemment bien rare qu’un employeur se rende compte qu’il a engagé une personne parce qu’il la trouvait sympathique. Pourtant, et c’est assez logique, on a plutôt envie de faire plaisir à quelqu’un de sympathique, on ne peut que se dire qu’il s’intégrera bien à l’équipe, on a naturellement envie de lui accorder sa confiance et la conséquence sera donc qu’on lui offrira sa chance même s’il n’est pas nécessairement le plus qualifié, ni le plus expérimenté.

La question cependant est : qu’est-ce qu’une personne sympathique ?

Si vous souhaitez être engagé, éviter d’en faire trop, ne racontez pas toutes les histoires drôles qui vous passent par la tête, ne faites pas de grands gestes, ne riez pas comme un fou, ne vous vantez pas de vos multiples succès réels ou supposés car tout cela n’aurait probablement pas d’autre effet que de mettre mal à l’aise votre interlocuteur

Les règles d’or à respecter sont simples :

Règle 1: Regardez votre interlocuteur

dans les yeux d’une manière franche et avec un visage ouvert, souriant. Votre regard ne doit évidemment pas être agressif ce qui implique notamment que si votre interlocuteur a tendance à fuir vos yeux, ne cherchez pas à vous imposer mais tenter simplement de temps en temps de croiser son regard pour établir le contact visuel.

Règle 2: Essayer de trouver ou de deviner un sujet d’intérêt commun

Ce n’est pas toujours simple mais au hasard de l’entretien vous apprendrez peut-être qu’il aime les chiens, les motos ou les promenades en forêt. Si vous-même partagez au moins en partie cet intérêt, n’hésitez pas à en parler car cet aspect de l’entretien sera peut-être plus important que la totalité de votre parcours professionnel. Attention évidemment de ne pas avoir l’air d’être une espèce de flatteur ou d’opportuniste. Votre discussion sur le sujet doit être sincère et c’est en fait assez normal car si vous souhaitez qu’il s’intéresse à vous, n’est-il pas assez logique, même si on y pense rarement, que vous vous intéressiez à lui ?

Règle 3: Soyez modeste

Il n’y a rien de plus horripilant qu’une personne qui se vante de tout et de rien. La modestie n’implique pas que vous ne devez pas mettre en avant vos actions et vos qualités, bien au contraire, mais il y a une différence énorme entre être conscient de sa valeur et se vanter.

Règle 4: Essayez de vous renseigner préalablement sur l’entreprise

Profitez de l’entretien pour poser des questions sur celle-ci et ses activités. Si vous n’avez pas trouvé d’autres sujets d’intérêt commun, vous aurez au moins celui-là qui impliquera non seulement que vous pourrez ainsi partager quelque chose avec votre interlocuteur mais qui en plus contribuera à le convaincre de votre intérêt pour son entreprise.

Conclusion:

Soyez sympathique et inspirez confiance, cela vous ouvrira la plupart des portes bien mieux qu’un C.V à rallonge.

Post a Comment